Project Description

Administration économique et sociale

Type de formation : Licence
Liste des parcours :
Ressources humaines – (UEVE) – (UVSQ) ; Administration publique et sociale – santé – (UVSQ) ; Prépa – Administration des échanges internationaux – (UVSQ) ; Administration comptable et financière – (UEVE) ; Etudes de marché et communication – (UEVE)
Lieu(x) d’enseignement : UFR SHS (UEVE), UFR SCIENCES SOCIALES (UVSQ)
Contact : Gabrielle Schütz /gabrielle.schutz@uvsq.fr

La licence AES propose une formation générale en droit, économie, gestion et sciences sociales, visant à former les étudiant-e-s à l’administration d’organismes privés comme publics ou associatifs.

Les objectifs sont l’acquisition par l’étudiant-e d’une connaissance des principaux concepts, théories et méthodes du droit, de l’économie, de la sociologie et de l’histoire, qui lui assure une bonne formation générale et lui permette d’analyser les organisations dans leur environnement socio-économico-juridique, ainsi que d’en percevoir les dimensions historiques et politiques.

Cette formation apprend à l’étudiant-e à identifier, contextualiser et sélectionner diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet, analyser et synthétiser des données tant qualitatives que quantitatives en vue de leur exploitation ; développer une argumentation avec un esprit critique, savoir communiquer les résultats de son travail à l’écrit et à l’oral.

La formation développe enfin chez l’étudiant-e des compétences transversales (langue(s) étrangère(s), utilisation des outils numériques de référence) et lui permet de construire son projet professionnel à travers des modules de préprofessionnalisation.

– Acquisition des concepts disciplinaires du droit, de l’économie-gestion, de la sociologie et de l’histoire (analyser une situation sociale ou organisationnelle, opérer un questionnement pertinent sur cette situation)

– Mise en œuvre des méthodes et outils disciplinaires (mobiliser différents modes de raisonnement et d’investigation liés au droit, l’économie-gestion, la sociologie et l’histoire, identifier et sélectionner les ressources spécialisées pour documenter un sujet)

– Exploitation de données à des fins d’analyse (interpréter des résultats d’enquête sur la base de connaissances sociologiques, juridiques, économiques et historiques, maîtriser les analyses aussi bien qualitatives que quantitatives)

– Expression écrite et orale (développer une argumentation, rédiger des rapports et des synthèses, présenter oralement des résultats en mobilisant des supports adéquats)

– Langue vivante (maîtriser une langue vivante à l’écrit et à l’oral : anglais, espagnol, allemand…)

– Positionnement dans le champ professionel (connaître les débouchés possibles de l’AES, savoir s’orienter dans le monde du travail, construire un projet professionnel)

Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle (coopérer dans un travail d’équipe, se familiariser à la prise de responsabilité, planifier l’avancée d’un travail)

Usages digitaux et numériques (utiliser des logiciels d’analyse des données, utiliser des logiciels de bureautique, connaître les enjeux liés à la transformation numérique des organisations)

La licence AES accueille un public en formation initiale (bacheliers généraux et technologiques pour l’essentiel). Elle vise également des étudiant-e-s en formation continue et en apprentissage, notamment sur la 3ème année.

Les métiers auxquels les étudiant-e-s pourront prétendre sont principalement déterminés par leur poursuite d’études, la licence AES restant au niveau de la préprofessionnalisation.

Les métiers visés relèvent de différentes activités dans le secteur public, privé ou associatif :

  • activités juridiques (conseil dans le domaine des procédures juridictionnelles ou administratives, prévention et résolution des litiges, etc.)
  • activités de gestion/finance (réalisation d’opérations de gestion administrative et comptable, de gestion des ressources humaines, conception d’outils de suivi de l’activité de la structure, aide à la décision économique, etc.)
  • activités d’analyse et de conseil (diagnostic organisationnel interne, analyse de marchés concurrentiels, évaluation de politiques sociales et territoriales, etc.)
  • activités de marketing, de communication ou d’achat (relation client, relations institutionnelles, relations avec les fournisseurs).

Les étudiant-e-s ont la possibilité de poursuivre leurs études en master. Ils peuvent aussi continuer en préparant et en réussissant des concours de la fonction publique ou des épreuves d’entrée en écoles de commerce. Les masters qui prolongent la licence AES sont les suivants :

– Master AES, parcours Management des Organisations de Santé

– Master Gestion de production, logistique et achats, parcours Management des achats et de la qualité fournisseurs, parcours Management global des achats et de la chaîne logistique

– Master Sociologie, parcours Ingénierie de la formation professionnelle, parcours Politique des environnements urbains, Politiques sociales territorialisées et Développement social urbain, parcours Travail, Expertises, Organisations / Conduite du changement

– Master Gestion des ressources humaines, parcours Responsable Ressources Humaines, parcours Management des RH et transformations digitales, parcours Management et développement des RH

– Master Management, parcours Évolutions Technologiques, Organisationnelles et Stratégiques, parcours Management Qualité et Relations Clients, parcours Management Stratégique et Changement

– Master Management et administration des entreprises, parcours Management des Organisations, parcours Management et Communication des Organisations, parcours Management Qualité, Sécurité, Environnement

– Master Contrôle de gestion et audit organisationnel, parcours Management, contrôle et audit organisationnel, parcours Pilotage, contrôle et audit organisationnel

– Master Comptabilité, Contrôle, Audit

– Master Administration et Echanges Internationaux

– Master Science Politique

L’UE « Projet professionnel personnalisé » (18h, 3h) en L1 au S2, assurée par des consultant-es professionnel-les est organisée en enseignement par projet. Elle sera l’occasion pour les étudiant-es de construire un projet professionnel, en apprenant à rédiger un CV, une lettre de motivation, et à prospecter des investisseurs potentiels.

L’UE «Méthodes d’enquête» (36h, 4 ECTS) en L2 au S3, notamment, assuré par des enseignant-e-s en sociologie ou en histoire, est organisée en enseignement par projet. Elle sera l’occasion pour les étudiant-e-s de réaliser un premier travail d’étude et de recherche en petit groupe. Les étudiant-e-s seront accompagnés dans la définition d’un objet de recherche et d’une problématique, puis dans la conduite d’une recherche documentaire, la réalisation d’un questionnaire et l’exécution de ses résultats.
Les séances alterneront des exercices individuels et collectifs, et les étudiant-e-s restitueront leur avancée aussi bien oralement que par écrit. L ‘objectif est donc de développer les compétences transversales susmentionnées, ainsi que d’ approfondir sa capacité à argumenter et communiquer à l’écrit comme à l’oral ses conclusions.
L’étudiant-e se confrontera également dans cette UE au travail de projet en groupe.

Au niveau individuel, les ateliers d’accompagnement de stage en L3 au S6 (10h) devraient permettre de mettre en place des logiques projets individualisées, en préparant l’insertion professionnelle en stage des étudiant-es concerné-es et en assurant la qualité des retours d’expérience.

  1. En L1, le projet est individuel, avec préparation de supports, jeux de rôle.
  2. En L2, le projet est collectif, finalisé autour d’une thématique d’enquête.
  3. En L3, le projet est individuel avec préparation des étapes d’investigation sur le terrain.

Oui (L3)

Information bientôt disponible

Licence Première année « Administration économique et sociale »

Les dispositifs d’accompagnement s’articulent autour des axes suivants :
‐ Des travaux dirigés en méthodologie du travail universitaire (MTU, 48h TD en L1) orientent les étudiants dès leur arrivée au sein de l’université. Les séances se poursuivent par un accompagnement en méthodologie générale (expression – projet Voltaire), capacité de synthèse.
‐ Du tutorat (séances obligatoires et volontariat) permet du soutien disciplinaire et une préparation aux examens.
‐ Des tests de niveaux en anglais dès le début de l’année pour réaliser des groupes de niveaux
‐ Des réunions pédagogiques associent les étudiants pour faire remonter les difficultés rencontrées dans le déroulement des semestres.

Les différents parcours de la 3ème année de licence dotent les étudiant‐e‐s de compétences de pré‐professionnalisation. Les équipes pédagogiques incitent les étudiants à réaliser des stages aussi bien en L2 qu’en L3. Dès la L1, les étudiant‐e‐s pourront choisir l’UE d’ouverture « projet professionnel personnalisé » pour être aidé‐e‐s dans la définition d’un projet professionnel.