Project Description

Bio-industries et bio-technologies

Type de formation : Licence Professionnelle – Formation en un an
Liste des parcours :
Recherche et développement, plateformes technologiques – (UPSUD) – (UVSQ)
Lieu(x) d’enseignement : UFR SCIENCES (UPSUD) UFR SCIENCES (UVSQ)
Contact : Sylviane Liotenberg – sylviane.liotenberg@u-psud.fr

L’objectif est de former les étudiants aux métiers de technicien supérieur de laboratoire et d’agent de maîtrise, dans différents secteurs de la biologie.

Pour remplir leurs missions les diplômés doivent :

1. Avoir acquis des connaissances solides dans les disciplines fondamentales de la biologie. De plus, des enseignements, dits d’ouverture, doivent leur permettre d’intégrer le monde du travail dans les meilleures conditions.

2. être capables de :

  • Participer à la mise au point d’une technique ou d’un protocole expérimental
  • Comprendre les méthodologies et les modes de raisonnement utilisés dans les différents domaines des biotechnologies afin de pouvoir les mettre en œuvre
  • Mettre en œuvre des technologies avec sens de l’organisation, rigueur, soin et esprit critique et s’adapter au développement rapide des technologies
  • Communiquer dans le monde du travail (communication scientifique et technique et relations professionnelles) et ce, dans l’idéal, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit en français et en anglais
  • Travailler de manière autonome et en équipe, développer esprit d’innovation et esprit d’initiative
  • Rechercher et exploiter des documents bibliographiques.

Bloc 1 : Construire une expérience dans le cadre d’une démarche scientifique en biotechnologies

Bloc 2 : Mettre en oeuvre une expérience et interpréter les résultats

Bloc 3 : Agir dans un environnement professionnel

En formation initiale : L2 Sciences de la vie, DEUST, DUT et BTS dans les domaines de la biologie et biotechnologies

Secteur d’activité et insertion professionnelle :

Les débouchés pour les étudiants sont principalement des postes de techniciens supérieurs de laboratoire dans des secteurs d’activité variés (agroalimentaire, santé, pharmacie, cosmétique, environnement, dépollution, instrumentation, réactifs, recherche fondamentale, …) et dans des fonctions variées (recherche, recherche et développement, qualité, production, commerce, communication, …).

La licence professionnelle Bio-industries et Biotechnologies fait partie d’un cursus sur 3 ans (UE optionnelles en L1, DEUST et LP) qui peut accueillir les étudiants à chaque année de formation. Ces étudiants proviennent en majorité de l’Ecole Universitaire de 1er cycle mais également de l’UPSaclay et autres.

1. Projet tuteuré :

Réalisé en petit groupe, le projet tuteuré s’étend tout au long de l’année et consiste à mettre au point un produit ou un service dans le domaine des biotechnologies afin de créer virtuellement une entreprise dans un secteur d’activité lié à la biologie. Les étudiants s’appuient sur les connaissances acquises durant des enseignements disciplinaires et ceux dispensés par des professionnels du secteur industriel. Le projet tuteuré demande une bonne coordination du groupe et apprend à travailler en équipe. Il s’appuie largement sur la maîtrise des techniques de communication et intègre les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il est intégratif et fait appel aux différents blocs de compétences définis pour la licence professionnelle et constitue ainsi un travail de synthèse.

2. Formation disciplinaire et pratique par projet :

Les travaux pratiques qui font intervenir plusieurs disciplines de la biologie, s’étalent sur 3 x 2 semaines et les manipulations sont organisées tel un projet de recherche qui prépare les étudiants à leur entrée dans la vie active (réflexion sur les manipulations en fonction du questionnement scientifique, tenue d’un cahier de laboratoire, mise en forme et restitution des résultats obtenus). Ces TP sont construits via une approche par problème. Ainsi, les étudiants préparent les TP en amont, en s’appuyant sur les cours disciplinaires et des recherches bibliographiques.

1. Projet tuteuré : mise au point d’un produit ou d’un service innovant dans le domaine des biotechnologies

2. Formation disciplinaire et pratique par projet (3 thématiques)

Oui (4 à 6 mois) ou Apprentissage (33 semaines environ)

Information bientôt disponible

Chaque étudiant a un tuteur universitaire qui le suit tout au long de l’année et s’assure entre autre du bon déroulement du stage ou de l’apprentissage.
Les prérequis essentiels de la formation ont été définis et sont mis à disposition des étudiants avant la rentrée sous forme de fiches numériques. Une évaluation régulière (via des outils numériques) permet ainsi de mettre rapidement en place des ateliers de soutien.
Afin que les étudiants soient acteurs de leur apprentissage, en réalisant des vidéos lors des séances de TP ou lors de leur projet tutoré, par exemple, du matériel est mis à leur disposition. Les salles d’enseignement sont équipées d’écrans interactifs permettant d’enregistrer tout ce qui y sera écrit par l’enseignant et par les étudiants, pour en garder la mémoire, pour faire évoluer les productions écrites, les schémas, les dessins, …
Un e-portfolio des compétences sera mis en place. Le portefeuille de compétences joue un rôle essentiel auprès des différents acteurs d’une formation. C’est un guide pour l’étudiant qui appréhende mieux les attendus de la formation et sa progression pour y parvenir. C’est aussi un guide pour l’équipe pédagogique pour organiser au mieux les enseignements et valider les acquis. Enfin c’est un outil de communication en particulier vis à vis des partenaires professionnels. Avec l’aide de l’équipe pédagogique, les étudiants apprendront à utiliser cet outil afin d’en faire un véritable outil de reconnaissance et de valorisation de leurs compétences dans le cadre de leur projet professionnel.
En début d’année, les étudiants de la promotion sortante viennent présenter « la vision étudiante » du déroulement de la formation à la promotion entrante.
Les étudiants sont conviés à un « forum des métiers » réunissant des diplômés de la formation qui viennent présenter leur parcours professionnel et leur métier. Ces rencontres permettent aux étudiants de mieux appréhender le monde professionnel et ses attendus tout en permettant une prise de contact.
Au sortir de la formation, les étudiants ont accès à un site de diffusion d’offres d’emplois.