Project Description

Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement

Type de formation : Licence Professionnelle – Formation en un an
Liste des parcours :
Chimie Analytique – (UPSUD)
Lieu(x) d’enseignement : IUT ORSAY (UPSUD)
Contact : Myriam BONOSE – myriam.bonose@u-psud.fr

Les diplômés de la formation, par apprentissage, par alternance, sont voués à occuper des postes d’assistant-ingénieurs ou de techniciens supérieurs capables de répondre aux besoins dans le domaine des techniques modernes de l’analyse physico-chimique dans des domaines d’activités variés aussi bien dans le secteur public que privé.

Les diplômés LPCA sont donc formés pour :

Assister le responsable du laboratoire dans l’organisation du travail et l’encadrement de techniciens et d’agents de laboratoire.

Maîtriser les équipements de chimie analytique et garantir leur performance à travers l’Assurance Qualité.

Mettre au point des procédures d’analyse et de traitement d’échantillon adaptés aux problématiques de l’entreprise, à la fois en ce qui concerne la méthodologie et l’aspect instrumental.

Maîtriser le traitement statistique des données et valider des méthodes.

Assurer la gestion et la diffusion des résultats dans le cadre des bonnes pratiques de laboratoire.

Au cours de la formation LPCA, les apprentis acquièrent les savoirs et savoir-faire nécessaires pour maitriser les compétences suivantes :

1) Maitriser et garantir la performance des équipements de chimie analytique et de préparation d’échantillons.
Pour cela, il doit savoir :

Utiliser la technique d’échantillonnage adaptée à l’échantillon et à la technique analytique à appliquer

Mettre en place un couplage entre techniques analytiques

Effectuer et/ou superviser l’entretien et la maintenance des équipements

Choisir et utiliser les accessoires adaptés aux objectifs d’analyse

Effectuer une qualification d’appareillage

Maîtriser l’essentiel de la réglementation Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement

2) Mettre au point, valider et réaliser des procédures d’analyses adaptées aux problématiques rencontrées en entreprise.
Pour cela, il doit être capable de :

Établir et mettre en œuvre un protocole expérimental en réponse à un cahier des charges dans le domaine de la chimie analytique

Mettre au point et valider des méthodes d’analyse

Proposer de nouvelles orientations d’expérimentations en fonction des résultats obtenus

Déterminer la répétabilité et la reproductibilité des équipements de mesure

Choisir et utiliser la technique d’échantillonnage adaptée à la nature de l’échantillon et à la technique analytique utilisée

3) Assurer l’interprétation, la gestion et la diffusion des résultats.

Pour cela, il doit :

Savoir appliquer les règles d’assurance qualité aux procédures d’analyse chimique

Être capable de faire des tests statistiques

Savoir faire des calculs de reproductibilité, linéarité, répétabilité, robustesse de la méthode

Être capable d’exploiter l’information : Analyser, interpréter, utiliser des informations selon les exigences attendues

Savoir extraire le sens, synthétiser, organiser des informations

Être capable de faire une intervention adaptée aux objectifs et contraintes ainsi qu’à l’auditoire

Contrôler, analyser, interpréter et consigner les résultats des expérimentations dans un rapport oral ou écrit

La formation est accessible aux étudiants titulaires d’un DUT Chimie, d’un BTS Chimie ou Métiers De la Chimie, d’une L2 mention Chimie et aux personnes pouvant justifier d’un niveau de connaissances et d’acquis professionnels équivalents.

A l’issue de la formation, les diplômés occupent des postes d’assistant‐ingénieurs ou de techniciens supérieurs capables de répondre aux besoins industriels dans le domaine des techniques modernes de l’analyse physicochimique.

Les secteurs d’activités sont variés : industries pharmaceutiques, chimiques, cosmétiques, pétrolières,
agroalimentaires, environnement, automobile, laboratoires du CEA, du CNRS…

Environ 25% des diplômés à la formation poursuivent leurs études en Master, Master Pro ou École d’Ingénieur.

La formation LPCA se fait par apprentissage par alternance. Dans ce cadre, un sujet d’apprentissage sur l’année et un projet tuteuré (sur une période plus courte) sont à effectuer en entreprise.

Les sujets des projets tuteurés et des missions en apprentissage sont proposés par les entreprises après validation par le tuteur pédagogique et les responsables de la formation.

Le projet tuteuré : le sujet du projet tuteuré peut être soit bibliographique, soit bibliographique et expérimentale.
L’apprenti doit rédiger un rapport (6 pages) et présenter un oral (3 minutes en français puis en anglais).

La mission d’apprentissage : le sujet d’apprentissage en entreprise doit contenir au minimum un développement, une optimisation et/ou une validation d’une méthode de chimie analytique.
L’apprenti doit aussi rédiger un rapport (30 pages) et présenter un oral (20 minutes en français avec une partie en anglais).

Il n’y a pas de stage pour cette formation car elle se passe en alternance avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Le rythme d’alternance est d’environ 1 mois / 1 mois avec une longue période en entreprise (environ 14 semaines) entre juin et début septembre

Information bientôt disponible

1) En amont de la formation :
Le candidat admissible à la formation est accompagné dans sa recherche d’entreprise pour effectuer son apprentissage par les actions suivantes :
– Atelier d’aide à la recherche de contrat d’apprentissage, de corrections de CV et de lettres de motivation et de simulation d’entretiens.
– Mise en relation directe des entreprises partenaires avec les candidats lors des auditions de recrutement à l’IUT, de la réunion TRE (Techniques de Recherche d’Emploi) à l’IUT et du « Job-dating » organisé par l’AFI24.
– Diffusion d’offres de contrats via l’application Focaliz de l’Afi24, les e-mails et les appels téléphoniques par les responsables de formation.
Par exemple, pour l’année 2017, les admis à la formation ont trouvé un contrat par diffusion d’offres émises pour 37% par AFI24, pour 48% via l’IUT et 15% grâce aux contacts établis lors de leur stage de Bac+2.
Dans le cadre d’une collaboration avec le responsable de L2 de chimie de l’Université Paris Sud, un module « passerelle » permet de transmettre les pré-requis en chimie analytique aux candidats de l’UFR des Sciences de l’université Paris-Sud.
De plus, un parcours DUT + LP est actuellement proposé aux étudiants de l’IUT d’Orsay pour une insertion à bac +3. Dès le S2, les étudiants motivés ont un suivi spécifique (dans le cadre du PPP) et sont invités à participer à différents événements (présentation des LP du département Chimie de L’IUT d’Orsay et des métiers associés, rencontres étudiants/apprentis ou étudiants/anciens diplômés, participation aux soutenances de projet tuteurés, visites d’entreprises, immersion en TP…).

2) Pendant la formation :
Afin de mieux adapter la formation à un public possédant un socle de connaissances et de compétences en chimie analytique hétéroclite des séances de « révision/découverte » (pour l’ensemble des étudiants de la formation)axées sur deux techniques spectrales (spectroscopie RMN et spectrométrie de masse) sont proposées pendant la première période à l’IUT.
Les étudiants bénéficient également d’un suivi individuel par un enseignant référent appelé « tuteur pédagogique » et les enseignants sont disponibles pour assurer un soutien personnalisé pour des étudiants ayant des difficultés particulières dans un enseignement.
En appui, des entretiens réguliers avec les responsables de formation sont également programmés. Enfin, des cours de communication reviennent sur les techniques de recherche d’emploi, la rédaction du CV, la mise en valeur les acquis de la formation et la simulation d’entretiens.

3) Après la formation :
Diffusion d’offres d’emploi par les responsables de formation via différents canaux (réseaux sociaux,e-mails…)