Project Description

Métiers de la protection et de la gestion de l’environnement

Type de formation : Licence Professionnelle – Formation en un an
Liste des parcours :
Traitement et Analyse de l’Eau et des Déchets Aqueux – (UPSUD) – (UVSQ)
Lieu(x) d’enseignement : IUT ORSAY (UPSUD) UFR SCIENCES (UVSQ)
Contact : Philippe Méjanelle – philippe.mejanelle@u-psud.fr

L’objectif de la licence professionnelle :

Mention « métiers de la protection et de la gestion de l’environnement », parcours « Traitement et Analyse de l’Eau et des Déchets Aqueux » (LP-TAEDA) est de former des techniciens supérieurs / assistants ingénieurs capables de s’insérer immédiatement dans la vie professionnelle dans le domaine du traitement et/ou de l’analyse de l’eau.

  • Les connaissances de la LP-TAEDA correspondent aux domaines suivants :

Chimie des solutions aqueuses,
Méthodes d’analyse physiques ou chimiques,
Génie des procédés du traitement de l’eau
Hydraulique
Microbiologie
Hydrogéologie.

  • A l’issue de la formation, les compétences acquises doivent permettre aux titulaires du diplôme d’exercer de façon autonome leur activité professionnelle :

-Dans le cadre d’un laboratoire d’analyses d’échantillons d’eau : réalisation de toutes les analyses qui répondent aux besoins des normes et réglementations, participation à la mise au point de nouvelles méthodes analytiques ou à la mise en service et à la qualification de nouveaux appareillages de mesure.

-Dans le cadre d’une usine de traitement d’eau (potabilisation, production d’eaux industrielles de process, épuration d’eaux usées) : assurer l’exploitation de l’installation et veiller à son bon fonctionnement, optimisation des réglages en fonction des conditions de charge polluante ou du niveau de production, assurer la mise en service de nouveaux équipements ou aménagements. Le technicien est amené à réaliser ou faire réaliser tous les prélèvements et les analyses. Il doit être capable d’en interpréter les résultats en liaison avec le fonctionnement de l’unité de traitement.

-Au sein d’un organisme chargé de la gestion d’un réseau de transport d’eau (distribution d’eau potable, eau usée, assainissement)

La LP-TAEDA est une formation au cours de laquelle les étudiants pourront développer ou acquérir des compétences et des connaissances dans 3 principaux domaines:

1) Assurer la gestion des installations de production, de traitement et de transport d’eau

Acquérir des connaissances en hydraulique appliquée au fonctionnement et au dimensionnement des réseaux de transport d’eau
Connaitre les fondements physiques/chimiques/biologiques des opérations unitaires des procédés de Traitement d’eau et de leur dimensionnement
Connaitre l’organisation et la dynamique des ressources souterraines en lien avec l’approvisionnement en eau potable
Connaitre l’organisation cellulaire, la biologie et la diversité des micro-organismes
Assurer la conduite d’une installation de traitement/production d’eau ou d’un réseau de transport d’eau
Adapter le pilotage en fonction des critères de performance

2) Analyses et contrôle de la qualité des eaux

Maîtriser les équilibres élémentaires de la chimie des solutions
Comprendre, analyser et prévoir l’évolution des propriétés physico-chimiques d’un milieu aqueux
Connaitre les fondements physiques et chimiques des techniques de préparation, d’analyse et de contrôle de la qualité des eaux
Maîtriser les équipements de chimie analytique et de métrologie et garantir leur performance à travers l’assurance qualité
Mettre au point des procédures d’analyses adaptées aux problématiques environnementales
Interpréter les résultats de métrologie ou d’analyse
Connaitre et réaliser les analyses physico-chimiques ou microbiologiques utilisées pour contrôler la qualité des eaux

3) compétences transverses

Rechercher, traiter l’information, communiquer et argumenter
Maîtriser les outils statistiques et informatiques de traitement des données
Inscrire son action au sein d’un un système de qualité sécurité environnement
Connaitre le contexte normatif, réglementaire et législatif de son secteur professionnel

La formation est accessibles aux titulaires d’un :

  • DUT chimie,
  • DUT Génie des procédés,
  • BTS chimiste/métiers de la chimie,
  • BTS Métiers de l’eau,
  • BTS bioanalyses et Contrôles,
  • L2 Chimie,
  • L2 Sciences de la vie.

Secteur d’activité :

La formation offre des débouchés dans le secteur des métiers de l’eau au sein de diverses structures:

Dans les sociétés du secteur privé ou public spécialisées en assainissement, traitement des eaux usées, production et distribution d’eau potable ;
Dans les sites industriels disposant de leurs propres installations de production d’eau de process ou de traitement d’eaux usées ;
Dans les services décentralisés de l’Etat (DREAL, ARS, DDT…) ;
Dans les organismes de bassin versant (comités de bassin, agence de l’eau..) ;
Dans les collectivités territoriales, au niveau communal/intercommunal, départemental ou régional.

Insertion pro :

Le domaine d’insertion visé est celui des métiers de l’eau et plus particulièrement l’activité professionnelle en liaison avec le traitement et/ou l’analyse de l’eau.

Un dispositif de passerelle entre licence et LP est en cours d’élaboration. Celui-ci comporte des enseignements théoriques et pratiques qui permettront de mieux préparer les étudiants de L2 à leur poursuite d’étude en licence professionnelle.

Pour la LP-TAEDA, les enseignements concernés sont le génie des procédés et l’hydraulique, ces deux matières ne faisant pas partie du parcours de formation de L1-L2. Le projet de ce module représente un volume horaire de 9 heures de cours/TD et 16 heures de travaux pratiques.

Un parcours DUT + Lp est actuellement proposé aux étudiants de DUT pour une insertion à bac +3.

Dès le S2, les étudiants motivés ont un suivi spécifique (dans le cadre du PPP) et sont invités à participer à différents événements (Présentation des LP du département Chimie de L’IUT d’Orsay et des métiers associés, rencontres étudiants/apprentis ou étudiants/anciens diplômés, participation aux soutenances de projets tuteurés, visites d’entreprises, immersion en TP…). Cela concerne actuellement 12 étudiants.

L’enseignement par projet est mis en place à trois niveaux:

1) Le projet tuteuré comportait jusqu’en 2015 deux aspects :

Effectuer une recherche bibliographique sur un aspect des procédés de traitement de l’eau en approfondissement des notions vues en cours, et mener une enquête de terrain pour rendre compte d’un cas d’application à une installation en cours d’exploitation. En raison de problèmes d’organisation pratique (déplacements en province, disponibilité des étudiants, implication inégale etc..), le projet tuteuré a été recentré sur les activités en hall de génie des procédés.

Le thème de travail proposé concerne le fonctionnement d’une installation pilote de traitement. Les étudiants doivent proposer une démarche expérimentale qui sera mise en œuvre par les autres étudiants de leur de promotion, ainsi qu’une synthèse et une analyse des résultats obtenus. Une étude bibliographique est toujours demandée en lien avec le sujet traité. Des créneaux de temps de travail personnel à l’IUT ont été rendus obligatoires sur le planning des étudiants. Ils sont utilisés pour la recherche bibliographique et pour la rédaction des documents demandés dans le projet tuteuré (soutenance orale et rapport écrit).

2) Dans le cadre de leur travail en entreprise les apprentis ont à réaliser un projet technique :

Le sujet est défini en concertation avec le maître d’apprentissage et le tuteur pédagogique. Il peut s’agir du diagnostique d’une installation de traitement ou de transport d’eau, de l’optimisation des performances d’un procédé de traitement, de la mise en route et de la mise au point ou de la validation d’une méthode d’analyse, etc.. Au cours de ce projet l’apprenti développe ses capacités en termes de recherche et traitement de l’information , prise d’initiative, autonomie, analyse et interprétation de résultats, méthodologie de travail. Un compte rendu de ce projet est présenté dans le rapport écrit ainsi qu’a l’occasion de la soutenance orale de fin d’apprentissage.

3) Depuis 2018/2019, le cours de « Chimie des solutions aqueuses » est proposé selon les modalités de l’ apprentissage par problème. Les objectifs visés sont de stimuler l’implication des étudiants, de développer leurs compétences collaboratives et de développer leurs capacités d’apprentissage autonome.

La formation est proposée uniquement par apprentissage : les étudiants alternent des périodes en entreprise et des périodes d’enseignement. L’alternance leur permet ainsi d’obtenir une bonne connaissance et une expérience du milieu professionnel. Les périodes d’alternance IUT/entreprise ont une durée de 4 ou 5 semaines, à l’exception de la première alternance de cours (8 semaines) et la dernière période en entreprise (12 semaines).

Les candidats bénéficient d’un accompagnement pour faciliter leur recherche d’entreprise d’accueil.
Au cours de la formation, un tuteur pédagogique est attribué à chaque étudiant. Membre de l’équipe enseignante, le tuteur joue un rôle d’interlocuteur pour le maitre d’apprentissage. Le tuteur est chargé du suivi de l’avancement du travail en entreprise. Le suivi consiste en un échange d’information (par écrit et par entretien en présentiel) à l’issue de chaque retour d’alternance en entreprise. Deux visites d’entreprise sont également prévues en cours d’année. Elles donnent lieu à un échange entre l’apprenti, le maître d’apprentissage et le tuteur pédagogique.

Information bientôt disponible