Project Description

Métiers de l’industrie :
mécatronique, robotique

Type de formation : Licence Professionnelle – Formation en un an
Liste des parcours :
Robotique – (UPSUD)
Lieu(x) d’enseignement : IUT CACHAN (UPSUD)
Contact : Olivier BRUNEAU – olivier.bruneau@u-psud.fr

Le parcours Robotique a pour but de conférer à des techniciens une qualification en robotique et en automatique industrielle. Une des particularités de cette licence est que les auditeurs sont formés sur des outils de simulation de cellules robotisées et qu’ils ont la possibilité d’utiliser une grande variété de robots industriels. Les professionnels ainsi formés au sein du parcours Robotique sont capables de maîtriser immédiatement la réalité industrielle, ce qui leur offre des débouchés immédiats chez les concepteurs et intégrateurs de systèmes de production automatisés.

Cette licence vise à former des techniciens – ayant vocation à devenir responsables, à terme – d’unités de bureau d’études ou de production, capables de suivre des opérations de recherche et développement industriel, d’installer, de mettre au point et d’assurer la maintenance de systèmes industriels.

Le professionnel formé devra être capable :

– d’assister à la conduite des projets liés à la conception, la programmation, la simulation et l’installation de cellules robotisées
– de maîtriser les logiciels de programmation et de simulation de lignes de production automatisées et robotisées
– d’étudier la faisabilité d’une application ou d’un process robotisé
– de concevoir les interfaces mécaniques des robots et réaliser des robots aux caractéristiques industrielles, qui peuvent être équipés de capteurs ou d’un système de vision
– de rédiger des documentations techniques
– de maîtriser l’anglais professionnel
– de s’adapter rapidement aux nouvelles technologies (logiciels et matériels)

Le référentiel de compétences de cette licence professionnelle se décline en 3 blocs de compétences :
Bloc 1 : Concevoir des cellules robotisées
Bloc 2 : Assurer la mise en œuvre d’une unité robotisée: de l’installation à la maintenance
Bloc 3 : Programmer une unité robotisée pour assurer une tâche spécifiée complexe

Titulaires d’un Bac+2 de type : DUT GMP (Génie Mécanique et Productique), DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle), DUT GIM (Génie Industriel et Maintenance), BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques), BTS CPI (Conception de Produits Industriels), BTS CIM (Conception et industrialisation en Microtechniques), BTS MAI (Mécanique et Automatismes Industriels), BTS ELT (Electrotechnique), BTS SE (Systèmes Electroniques), BTS ATI (Assistance Technique d’Ingénieur), L2 Scientifiques avec des connaissances technologiques.

D’autres formations sont admises en fonction de la motivation du candidat.

Passerelle possible par la VAE

Les principaux secteurs d’insertion professionnelle sont liés aux grands constructeurs et équipementiers des industries automobiles et aéronautiques, aux sociétés d’intégration de robots, aux concepteurs et fabricants de robots et à un grand nombre de PME souhaitant développer l’approche collaborative homme-robot.

Le professionnel formé au sein de la licence s’insère au sein des bureaux d’études et de méthodes, des services recherche et développement, des ateliers de production des concepteurs et intégrateurs d’équipements de production.

A titre d’exemple, il peut prétendre aux emplois suivants :

  • Technicien à haute qualification en études et développement de systèmes robotisés ou automatisés
  • Technicien d’étude et de simulation de lignes de production automatisées et robotisées
  • Technicien d’installation et de mise au point de lignes de production automatisées et robotisées
  • Technicien de maintenance de systèmes automatisés et robotisés
  • Tous les emplois de technicien supérieur en automatisme, mécanique, informatique nécessitant la connaissance simultanée de plusieurs de ces technologies

En dehors des projets effectués en entreprise au travers de l’UE8 (Missions en entreprise, 18 ects, 30 semaines x 35h=1050h) qui sont propres à chaque apprenti en fonction du contexte industriel dans lequel il évolue.

Au sein de l’UE 4 (Projets et activité de professionnalisation, 7 ects, 128h), les étudiants participent à plusieurs projets couvrant les différentes compétences visées au sein de la licence. Ces projets s’articulent autour de la « Conduite de Projets », d’un projet « Informatique », d’un projet « CAO et mécanique », d’un projet « Automatique / Electronique », d’un projet « Programmation robot », d’un projet « Informatique Industrielle » et d’un projet « Robotique Industrielle ».

3 exemples de projets ‘type’ au sein de la licence :

 – « Conduite de Projets »par groupes de 4
Plateau projet : Développement de nouveaux produits, serious game, mise en situation, répartition des rôles actifs dans une équipe projet.

– Projet « Informatique » par groupes de 2
Programmation de jeux de «stratégie» (1/3 encadré, 2/3 en autonomie) : algorithmique, programmation, conception d’organigrammes complexes incluant de nombreux chemins d’exécution

– Projet « Robotique Industrielle » par groupes de 2
Conception de cellule robotisée au travers des « Olympiades FANUC » (1/4 encadré, 3/4 en autonomie).
CAO + Simulation de cellules + expérimentation sur robots

Non (alternance)

Information bientôt disponible

Vous n’êtes pas encore sûr de votre projet d’études, vous avez besoin de renforcer vos acquis disciplinaires, vous vous posez des questions sur la bonne méthode de travail à adopter, vous combinez vos études avec une activité salariée ou un sport de haut niveau ?
Vous pourrez bénéficier de différents types dispositifs selon votre situation : aménagements d’études, enseignements de renforcement disciplinaires ou méthodologiques, parcours dits OUI SI en L1 …
Le directeur des études et votre enseignant-référent vous accompagneront pour définir le contrat pédagogique qui vous convient.