Project Description

Sciences de la Terre

Type de formation : Licence
Liste des parcours :
Sciences de la terre – (UPSUD)
Lieu(x) d’enseignement : UFR SCIENCES (UPSUD)
Contact : Antoine Séjourné / antoine.sejourne@u-psud.fr

La Licence Sciences de la Terre a pour objectif de fournir aux étudiants un socle de connaissances de compétences fondamentales dans le domaine des Géosciences pour leur permettre une poursuite d’étude en Master dans n’importe quelle spécialité. Ces fondamentaux en Géosciences intègrent aussi les disciplines scientifiques de base (mathématique, physique et chimie) mais aussi les outils informatiques et les compétences linguistiques.
La formation privilégie l’approche naturaliste et la démarche expérimentale, compétences de base en Géosciences, mais elle fait aussi une part importante à l’enseignement par la Recherche et professionnalisant, par l’apprentissage de nombreuses techniques d’observation, d’analyse et de mesures utilisées en Géosciences.

Les connaissances transmises aux étudiants vont leur permettre de construire leur projet professionnel à travers notamment de nombreux stages de terrain et stage en laboratoire/entreprise. L’ouverture sur les enjeux sociétaux (environnementaux et climatiques notamment) mais aussi la connaissance du monde socio-économique leur permettra une meilleure insertion dans les futurs métiers en Géosciences.

Tout étudiant ayant suivi une licence de Sciences de la Terre acquiert des compétences propres aux Géosciences qui se déclinent selon :

  • Compétence d’observation. Reconnaître en autonomie avec des approches naturalistes et instrumentales des formations et des structures géologiques sur le terrain et en salle à différentes échelles spatio-temporelles.

– Décrire des structures et objets géologiques depuis l’échelle des paysages jusqu’à l’échantillon (échelle micro et macro). Cartographier les formations et structures géologiques. Prélever des échantillons représentatifs des objets étudiés.

– Mesurer à l’aide d’appareils des caractéristiques physico-chimiques des différents compartiments du système Terre.

– Identifier et caractériser les objets géologiques à toutes échelles pour en analyser les origines et les processus en jeu afin d’en déduire des applications possibles (ressources, risques, environnement, aménagement…).

– Développer un esprit critique sur les données issues de l’observation.

– Connaître et mettre en œuvre les principales mesures de prévention en matière d’hygiène et de sécurité.

  • Compétence d’analyse. Caractériser et analyser des objets géologiques à l’aide de méthodes d’analyse en vue de répondre à une problématique en Géosciences.

-Identifier et mener en autonomie les différentes étapes d’une démarche expérimentale, qualitative et quantitative, nécessitant des appareillages scientifiques de terrain et de laboratoire (géophysiques, géochimiques, minéralogiques, pétrographiques, hydrologiques).

-Mobiliser les concepts fondamentaux et les technologies de minéralogie, sédimentologie, paléontologie, tectonique, pétrographie, géophysique,  géomorphologie, géochimie, volcanologie, géochronologie, hydrologie et géotechnique pour traiter une problématique en Géosciences.

-Mobiliser les concepts et les outils des mathématiques, de la physique, de la chimie, des sciences de la vie et de l’informatique dans le cadre des problématiques des sciences de la Terre.

-Exploiter des logiciels d’acquisition et d’analyse de données avec un esprit critique.

-Connaître et identifier et mettre en œuvre les principales mesures de prévention en matière d’hygiène et de sécurité.

  • Compétence d’interprétation. Sélectionner, organiser et synthétiser des données et comprendre des processus géologiques pour formuler une interprétation en construisant dans un modèle (conceptuel et numérique) et répondre à une problématique en Géosciences (écrit et oral).

-Intégrer et articuler des savoirs théoriques et pratiques pour élaborer une synthèse

-Interpréter des données d’observation et d’expérimentation pour construire une modélisation conceptuelle et/ou numérique.

-Manipuler et maîtriser les mécanismes fondamentaux de changement d’échelles spatiales (atomique à globale) et temporelles.

-Savoir rédiger et présenter (écrit et oral) de façon scientifique en resituant dans l’état de l’art (bibliographie française et anglaise).

  • Compétences transversales, pré-professionnelle et linguistiques

-Élaborer, communiquer et collaborer autour de projets en français et en anglais

-Développer un projet de poursuite d’étude en Géosciences

Etudiant titulaire d’un BAC scientifique quel que soit la spécialité choisie en terminale ou d’un titre étranger équivalent.

A l’issue de la Licence Sciences de la Terre, l’étudiant possède un socle de connaissances, ainsi qu’une expérience sur le terrain et en laboratoire, parfaitement adaptés à une poursuite d’études plus approfondies en Master dans tous les domaines des Sciences de la Terre.

Il possède également tous les pré-requis pour exercer une activité professionnelle dans le domaine des géosciences : technicien en géologie, aide foreur, prospecteur, technicien dans les réserves naturelles.

Cette Licence offre la possibilité aux étudiants de poursuivre dans les Masters Paris Saclay (masters de l’Université Paris-Saclay)« Sciences de la Terre et des Planètes, Environnement » (STePE) avec les spécialités « Hydrologie, hydrogéologie », « Pollution chimique … », « Bassins sédimentaires, ressources et Paléoclimats… », « Planétologie et exploration spatiale » ou « Environnement et Génie géologique ».

Une poursuite d’étude en Master en France dans différentes spécialités de Géologie est possible grâce aux connaissances fondamentales en Géosciences de la Licence. De plus, les étudiants ont la possibilité d’intégrer les écoles d’ingénieur ENSG, ENSEGID.

Il existe plusieurs passerelles :
‐ vers le double diplôme  » Géosciences, Physique, Chimie » de l’Université Paris-Saclay, sous réserve d’un contrat pédagogique discuté avec les responsables de formation de la Licence, à l’issue du L1.
‐ vers la Licence Pro »Métiers du BTP : génie civil et construction » après la L2

L’objectif des projets est d’amener l’étudiant à l’autonomie en travaillant seul ou en groupe et à rendre un rapport ou des résultats afin d’initier les étudiants à la Recherche et à l’entreprise :

Projet individuel sur les outils mathématiques en Géosciences avec de la programmation, rendu de projet et de rapport en L2

Projet tuteuré en groupe concernant la caractérisation multi‐technique d’échantillons rapportés d’un stage de terrain pluridisciplinaires en L3

Projet en groupe optionnel sur la programmation et le traitement de données de Géosciences en L3

Projet individuel optionnel sur la recherche bibliographique en anglais sur des articles scientifiques et rédaction d’une synthèse bibliographique en L3

5 stages de terrain par groupe répartis du L1 au L3 (1 stage en L1, 1 stage en L2, 3 stages en L3, en tout 17 ECTS obligatoire). Lors de ces stages, l’étudiant sera amené à réaliser des cartes géologiques/structurales, des coupes géologiques par groupes et à rédiger par groupe ou individuellement des rapports de stage. De plus, de nombreuses UE au cours de l’année se basent sur les données acquises durant les stages ou bien préparent les stages de terrain lors de TP.

Stage de laboratoire ou en entreprise obligatoire en L3

Information bientôt disponible

Portail Biologie-Chimie-Sciences de la Terre et portail Physique-Chimie-Sciences de la Terre

Des dispositifs d’accompagnement et d’aide à la réussite sont proposés à tous les étudiants deL1 dans le portail Physique-Chimie-Sciences de la Terre (PCST) et le portail Biologie-Chimie-Sciences de la Terre (BCST). Ils comprennent :
– Un test de positionnement en début d’année.
– Un contrôle continu renforcé.
– Une UE de renforcement méthodologique au S1 pour le portail BCST et au S2 pour le portail PCST.
– Un volume horaire dédié à l’accompagnement au sein de chaque UE disciplinaire obligatoire.
– Une UE de remédiation optionnelle en S2 à destination des étudiants volontaires.

Les étudiants « Oui Si » bénéficient en outre :
– D’un suivi régulier et personnalisé par un enseignant référent tout au long de l’année.
– D’un accès à des espaces collaboratifs de travail en fin de journée où des enseignants de Biologie, Mathématiques ou Physique/Chimie sont présents pour répondre aux questions.- D’un suivi régulier et personnalisé par un enseignant référent tout au long de l’année.
– D’une UE de remédiation en mathématique dans le portail PCST
– De l’UE « RÉUSSIR » composée d’une partie “apprendre à apprendre” et d’une partie de consolidation des connaissances dans le portail PCST