Project Description

Sciences et Technologies

Type de formation : Licence
Liste des parcours :
Sciences et Technologies – (UPSUD)
Lieu(x) d’enseignement : VILLEBON CHARPAK (UPSUD)

La licence « Sciences et Technologies » de l’Institut Villebon-Georges Charpak est une formation scientifique pluridisciplinaire. Elle s’adresse à des bacheliers issus de filières scientifiques (S) et technologiques (STi2D, STAV, STL) qui peuvent présenter des fragilités scolaires au moment de leur entrée à l’université mais qui sont fortement intéressés et motivés par l’étude des sciences. Elle accueille chaque année 35 à 40 nouveaux étudiants, parmi lesquels une large majorité (70%) de boursiers. Elle a pour objectif de permettre à ces étudiants de réussir en licence et d’acquérir la confiance nécessaire pour poursuivre des études en master ou en école d’ingénieur avec toutes les chances de réussite.

Au plan pédagogique, cette formation doit permettre aux étudiants :

  • d’acquérir un large socle de savoirs scientifiques (en mathématiques, physique, biologie, chimie, informatique et ingénierie) tout en complétant sa formation en anglais et en sciences humaines et sociales,
  • de se spécialiser progressivement, par le jeu d’UE à choix, en fonction de son projet de poursuite d’études (en master ou en école d’ingénieur).

La licence « Sciences et Technologies » accorde une large place à l’expérimentation scientifique, à la mise en situation, et s’appuie sur une pédagogie active où l’apprentissage par projet et les stages jouent un rôle important. Elle permet aux étudiants de développer les trois grandes compétences transversales du référentiel de la formation.

La licence Sciences et Technologies est une formation scientifique pluridisciplinaire qui permet d’acquérir un socle de savoirs et de savoir-faire scientifiques en mathématiques, physique, biologie, chimie, informatique et ingénierie. Des enseignements d’anglais et de sciences humaines et sociales complètent la formation scientifique.

La spécialisation des étudiants s’effectue à partir du quatrième semestre, par le jeu d’UE à choix en fonction de leur projet de poursuite d’études. Un étudiant peut, par exemple, choisir de suivre toutes les UE de mathématiques et de physique s’il souhaite intégrer un master de physique ou une école d’ingénieur généraliste, ou bien prendre des UE de biologie et de chimie s’il souhaite intégrer une formation en agronomie ou en biotechnologie.

Au cours de la formation, tout étudiant est amené à développer les trois grandes compétences transversales du référentiel de la licence en suivant les apprentissages par projet et les stages obligatoires des blocs « Compétences »mais aussi les UE scientifiques. (Une compétence est définie ici comme un savoir-agir complexe qui doit s’exercer dans certaines situations et qui repose sur la maîtrise de certains savoir-faire; une « compétence transversale » correspond à un savoir-agir qui n’a pas d’ancrage disciplinaire ou professionnel particulier, qui reste généraliste, mais qui est essentiel dans la formation d’un futur scientifique ou d’un ingénieur. )

Les trois compétences transversales du référentiel de la formation sont:

Savoir résoudre un problème par une approche scientifique et technique dans le cadre d’un projet, d’un travail de recherche scientifique ou technique

– Savoir communiquer de manière correcte et appropriée au contexte dans le cadre d’un projet, d’un travail de recherche, quand il faut communiquer ses résultats, faire un pitch, échanger avec autrui

– Savoir se former et travailler efficacement dans le cadre d’un projet scientifique et technique, quand il faut acquérir de nouveaux savoirs, organiser son travail seul ou en équipe.

Ces compétences transversales sont évaluées sur trois niveaux de développement.

La licence Sciences et Technologies de l’Institut Villebon – Georges Charpak s’adresse à des étudiants issus de filières scientifiques (S) et technologiques (STi2D, STAV, STL), curieux, créatifs, aimant le travail en équipe et qui apprécient toutes les disciplines scientifiques sans distinction. Leur dossier scolaire peut comporter des fragilités, mais ils doivent se montrer très motivés pour combler leurs lacunes éventuelles.

Cette formation n’est donc pas adaptée aux bacheliers particulièrement à l’aise avec l’enseignement académique du lycée ou pour ceux qui sont passionnés par une discipline scientifique en particulier et peu par les autres.

70% des places sont réservées pour des candidats qui peuvent prétendre à une bourse sur critères sociaux et une attention particulière est portée aux candidats porteurs d’un handicap.

L’un des principaux objectifs de la formation est de permettre aux étudiants de poursuivre leur études au delà du premier cycle universitaire. A l’issue de la formation « Sciences et Technologies », les étudiants pourront intégrer des masters ou des écoles d’ingénieurs dans des domaines d’activités variés :

  • Numérique,
  • Matériaux,
  • Aéronautique,
  • optronique,
  • Agroalimentaire,
  • génie urbain,
  • Biotechnologies,
  • Physique/chimie,
  • etc.

Les étudiants qui souhaiteront entrer dans la vie active après la licence seront encouragés à rejoindre une licence professionnelle à la fin de la 2ème année.

La formation « Sciences et Technologies » est conçue pour permettre aux étudiants d’acquérir les connaissances académiques de base et les méthodes de travail et d’apprentissage nécessaires à une poursuite d’études réussie en master et en école d’ingénieur. La liste ci-dessous est une liste non exhaustive des formations, masters ou écoles, que pourront intégrer les étudiants à l’issue de cette formation.
La liste des écoles d’ingénieur correspond à certains des établissements que les étudiants de la Licence Sciences et Technologies ont intégré entre 2015 et 2019.

  • MASTERS

– Ergonomie (Paris-Saclay)
– Bio-informatique (Paris-Saclay)
– Economie de l’Environnement, de l’Energie et des Transports (Paris Saclay)
– Génie des Procédés (Paris-Saclay)
– Ingénierie des Systèmes Complexes (Paris-Saclay)
– MIAGE (Paris-Saclay)
– BioMedical Engineering (Paris Descartes)

  • ECOLES D’INGENIEURS

– Polytech/Polytech Paris Saclay
– Ecoles d’agronomie/AgroParisTech
– ENSAM
– ENSTA
– EPITECH
– ESPCI
– Mines Telecom
– SupAéro

  • AUTRES ECOLES

– EIVP

Articulation autres licences :

  • Pour les étudiants admis en licence Sciences et Technologies en début de L1

– En fin de L1, passage possible vers des licences scientifiques de l’Ecole U1CPS

– En fin de L2, passage possible vers les L3Pro scientifiques et techniques comme par exemple la L3 Bioindustries et Biotechnologie actuelle (passage également possible vers les écoles d’ingénieur, en dehors du périmètre Paris Saclay, recrutant à Bac+2).

  • Admissions d’étudiants en cours de licence

Recrutement possible en début de L2.

Articulation Licences Pro :

Les étudiants de L2 « Sciences et Technologies » ont la possibilité de passer en L3Pro. Le travail en mode projet et les stages de L1 et L2 facilitent la transition vers ces formations professionnelles.

La licence Sciences et Technologies accorde une large place aux apprentissages par projet durant la première et la deuxième année de la formation. Des projets longs, s’étendant parfois sur un semestre, font partie du Bloc « Compétences Transversales » de chaque année de la formation.

Les apprentissages par projet permettent à chaque étudiant de développer les compétences transversales du référentiel de la formation. Ils sont transdisciplinaires, laissent une large place à l’imagination des étudiants et à l’originalité de leurs propositions. Ils reposent sur la mobilisation de savoirs scientifiques déjà acquis antérieurement ou bien à acquérir dans le cadre des enseignements du semestre ou hors enseignements. Ils s’effectuent par équipe (semestre 1, semestre 2, semestre 3) pour développer une expérience forte du travail collaboratif. Un projet individuel est également proposé au semestre 4 à la place du stage de L2. Les apprentissages par projet permettent d’acquérir les ECTS associés au développement des compétences transversales (à savoir 42 ECTS sur l’ensemble de la licence).

Il est à noter que plusieurs apprentissages par projet ou par problème sont proposés, de la L1 à la L3, dans le cadre de plusieurs UE du bloc « Savoirs Scientifiques », notamment en informatique, ingénierie et en physique.

Les apprentissages par projet des blocs « Compétences Transversales » permettent aux étudiants d’acquérir, de développer et de s’approprier des savoirs, savoir-faire et savoir-agir en parallèle des enseignements scientifiques des blocs « Savoirs Scientifiques ». Ces apprentissages par projet de première et de deuxième année portent sur des thèmes concrets impliquant plusieurs champs disciplinaires et faisant l’objet de recherches actives (biocarburants, piles à combustible, dispositifs de survie dans l’espace, etc.), reposent fortement sur l’expérimentation et l’utilisation des ressources techniques et scientifiques locales (laboratoires et salles/ateliers de l’Institut Villebon-Charpak, FabLab locaux), laissent une large place à l’imagination (les participants sont encouragés à développer des projets originaux). Les thèmes proposés peuvent varier d’une année sur l’autre.
En plus de ces projets obligatoires, les étudiants de L2 ont la possibilité de travailler sur un projet individuel de leur choix à la place du stage de fin d’année.
Il est à noter que certaines UE des blocs « Savoirs Scientifiques » de L2 et de L3 reposent aussi sur des apprentissages par problème et par projet.

Un stage par année de formation.
L1, stage de vulgarisation et de diffusion scientifique de deux semaines.
L2, stage en laboratoire de quatre semaines.
L3, stage en entreprise ou en laboratoire de sept semaines.

Information bientôt disponible

Licence première année Sciences et technologie (sélective)

Le dispositif d’aide à la réussite mis en place à l’Institut Villebon-Georges Charpak est proposé d’emblée à l’ensemble des étudiants de la formation et permet à chacun de bénéficier d’une aide personnalisée. Pouvoir être acteur de sa formation (en choisissant ses UE, en participant à des projets scientifiques motivants en choisissant ses stages), réfléchir sur ses objectifs de poursuite d’étude (en bénéficiant d’une aide personnalisée à la construction du projet de poursuite d’études et professionnel), être plus efficace dans ses apprentissages (en bénéficiant d’une aide à la méthodologie d’apprentissage, de séances de soutien par des tuteurs, de séances de révision), évoluer dans un environnement propice aux études (en ayant un logement à proximité, en étant dans des locaux adaptés aux apprentissages) doit permettre à chacun de réussir sa licence et de poursuivre ses études.