Remise à niveau

Plusieurs types de remises à niveau sont possibles :

L’École universitaire Paris-Saclay propose une année préparatoire PCSO (Préparation aux cursus scientifiques d’Orsay).

Intégrer des études supérieures scientifiques ou techniques de l’enseignement supérieur lorsque l’on n’a pas de formation scientifique est possible pour tout étudiante, étudiant, jeune bachelier ou bachelière au cours d’une année de « Préparation aux cursus scientifiques ». Les résultats obtenus tout au long de l’année sont pris en compte pour la délivrance d’un Diplôme Universitaire. Découvrez ci-dessous les poursuites d’études de nos diplômé.e.s.

Si vous n’avez pas le baccalauréat, des diplômes d’accès aux études supérieures existent : le DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) A option littéraire et B option scientifique. Le DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires) confère à son titulaire les mêmes droits que le baccalauréat lui permettant notamment d’accéder à l’Université. Cette formation permet à des publics n’ayant pas obtenu le baccalauréat ou en recherche d’emploi selon certaines conditions d’âge et d’expérience de donner un nouvel essor à leurs démarches d’insertion.

Préparation aux Cursus Scientifiques d’Orsay (PCSO)

Poursuite d’études

Le programme des enseignements de la PCSO vise à préparer à toutes études supérieures scientifiques :
Licences STS (Sciences de la vie, Chimie, Informatique, Mathématiques, Physique, Sciences de la Terre, Sciences et Technologies)
IUT (Institut Universitaire de Technologie)
CPGE (Classes préparatoires aux Grandes Écoles)
– dans le domaine Médical et paramédical
BTS (Brevet de Technicien Supérieur)
– Autres écoles…

Qui peut postuler à la PCSO ?

Les bacheliers qui n’ont pas un baccalauréat général scientifique : ES, L, STI, STI2D, STL, STMG, ST2S, STAV, Bac Pro, …
Les étudiantes et étudiants n’ayant pas un cursus scientifique et qui souhaitent se réorienter vers des études supérieures scientifiques ou techniques de l’enseignement supérieur.
Les anciens bacheliers scientifiques souhaitant reprendre des études scientifiques après une interruption.
Les étudiantes et étudiants internationaux titulaires d’un baccalauréat n’ayant pas d’équivalence reconnue en France.

La PCSO n’a PAS vocation à remettre à niveau les bacheliers scientifiques récents qui se sentent d’un niveau trop juste pour les études envisagées.

L’effectif est d’environ 120 places. Les inscrits sont sélectionnés sur base de leur dossier scolaire ; celui-ci doit démontrer les chances de réussite à cette reconversion scientifique. Sont en particuliers jugés les connaissances initiales, les capacités de travail, la motivation, le projet professionnel, … La commission de recrutement examine les dossiers de candidature et donne un accord définitif sur ParcourSup, soumis à la réussite au baccalauréat.

Taux de réussite

Le taux de réussite en PCSO est de l’ordre de 60 % mais le pourcentage réel d’étudiants de PCSO poursuivant leurs études dans le domaine scientifique ou technique de l’enseignement supérieur est en fait supérieur à ce chiffre. En effet, des étudiants apparaissant comme ajournés dans les résultats de fin d’année ont en fait été acceptés sur dossier ou sur concours dans une 1ère année d’études supérieures en cours d’année sans avoir validé leur année.

Le suivi de nos étudiants montre qu’entre 75 % et 90 % des étudiants ayant validé leur année de PCSO obtiennent par la suite un diplôme de l’enseignement supérieur en filière scientifique ou technique de l’enseignement supérieur.

Modalités de candidature

L’inscription se fait obligatoirement sur ParcourSup. La PCSO se trouve dans le catalogue « Formations préparatoires à l’enseignement supérieur – Année préparatoire ».

Il n’y a plus d’envoi de dossier papier (directive du ministère).
Les pièces complémentaires (lettres de recommandation, certificats, bulletins de seconde, …) ne pourront pas être envoyées à la formation.

Le dossier de candidature sur Parcoursup devra absolument contenir les pièces détaillées ci-dessous

  • un projet motivé (1500 caractères) dont les candidats soigneront la rédaction et l’argumentaire
  • une rubrique «Activités et centres d’intérêts»
  • pour les bacheliers de l’année :
    • les bulletins de première ainsi que les 2 premiers trimestres de terminale
    • le relevé de notes des épreuves anticipées au baccalauréat
  • pour les candidats déjà titulaires du baccalauréat :
    • les bulletins de première et de terminale
    • le relevé de notes complet du baccalauréat
    • les relevés de notes et la description de toutes les études supérieures suivies.
Organisation des enseignements

Le programme des enseignements a pour objectif de donner aux étudiants les notions indispensables pour suivre les enseignements supérieurs scientifiques et technologiques. Le programme, de 690 heures annuelles d’enseignements scientifiques exclusivement est articulé comme présenté ci-dessous :

Les enseignements sont dispensés sous forme de cours et de travaux dirigés en groupes de 60 ou 30 étudiants respectivement. Quelques travaux pratiques permettent de compléter les notions enseignées. La présence à tous les enseignements est obligatoire et la quantité de travail à fournir est très importante : en moyenne, 24 heures hebdomadaires d’enseignement en présentiel auxquelles il faut ajouter l’équivalent en travail personnel.Les étudiants sont évalués par un contrôle continu, ce sont les résultats obtenus au cours des deux semestres qui sont pris en compte pour la délivrance du Diplôme Universitaire.

Programme des enseignements

Mathématiques : géométrie, notions de probabilités et statistiques, analyse, arithmétique

Physique : radioactivité, mécanique classique, électromagnétisme, électricité, ondes, optique

Chimie :
atome, grandes lois de la chimie, liaisons chimiques, chimie organique, oxydoréduction – acide-base

Biologie :
notions de base : Propriétés des êtres vivants, biologie végétale, biologie animale, biochimie et biologie cellulaire, génétique, notions de microbiologie, virologie, génie génétique et immunologie.

Dispositifs d’accompagnement

L’accompagnement de l’étudiant est personnalisé par :
– des cours de soutien en mathématiques et physique ;
– des entretiens individuels 2 fois par an à la suite de conseils d’évaluation des résultats.