Aller au contenu principal

1ère place à l’épreuve libre de l’IUT d’Orsay au Challenge UTAC 2022

Vie étudiante Article publié le 20 juin 2022 , mis à jour le 20 juin 2022

Un groupe de 14 étudiants en DUT Mesures physiques ont consacrés leurs efforts dans le cadre d’un projet tutoré à s’approprier des technologies et des moyens de perception des systèmes de transport intelligents.

L’UTAC est un groupe leader sur le marché des essais de véhicules, de l’homologation et des technologies émergentes pour les véhicules autonomes, connectés et électriques. Ils fournissent des services et des systèmes aux clients des secteurs de l’automobile, du transport, des pneumatiques, de la pétrochimie et de la défense. Ils proposent un soutien en matière de réglementation et d’homologation, des transformations de véhicules spécialisés et des systèmes de test, ainsi que des formations, du conseil, des audits et des certifications, des inspections techniques, des normalisations et des événements.
Il a été formé en 2021 après la fusion des activités de UTAC CERAM et de Millbrook, ils exploitent aujourd’hui 8 centres d’essais en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis et dans le nord de la Finlande, et un 9e devrait ouvrir au Maroc fin 2021. Ils ont des filiales en Chine, au Japon et en Allemagne et ils emploient 1280 personnes dans le monde.


L’UTAC sous l’égide de la SIA (Société des Ingénieurs de l’Automobile) organisent une compétition annuelle, ouverte aux projets des universités, des écoles d’ingénieurs et des IUT autour des technologies associées aux véhicules à conduite automatisée. Celle-ci s’est tenue à l’Autodrome Linas-Montlhéry – Piste TEQMO UTAC, le 12 mai 2022.

L’innovation de ce projet se centre sur la perception mobile : une phase élémentaire et fondamentale dans la conception et le déploiement de systèmes de transport intelligents. Dans cette première édition du concours, un groupe de 14 étudiants en DUT Mesures physiques ont consacrés leurs efforts dans le cadre d’un projet tutoré à s’approprier des technologies et des moyens de perception de dernière génération (vision et télémétrie 3D). Ils ont ainsi quantifié l’importance et l’impact de l’étalonnage des systèmes de perception dans la fusion de données et évalué une fonction de détection d’objets pour la compréhension de la scène basée sur l’intelligence artificielle.

Ce travail a été validé à l’aide d’un démonstrateur à échelle réelle financé par l’Université Paris-Saclay, L’école universitaire de 1ère cycle et l’IUT d’Orsay dans un cadre de transfert recherche-enseignement sous l’encadrement de Sergio Rodriguez.


Participants : IUT Orsay, ESIGELEC, UTBM, ECE, ESTACA, IPSA, ESME, ENSTA Paris, ENSTA Bretagne et Polytech Orléans


Contact : Sergio Rodriguez, sergio.rodriguez@universite-paris-saclay.fr

 

1er prix épreuve libre