Colloque Handiversité 2021

Egalité - Diversité - Handicap Article publié le 06 avril 2021 , mis à jour le 22 avril 2021

L'Université Paris-Saclay a présenté, à l'occasion du colloque Handiversité 2021 "L'innovation au service de l'accessibilité" le 15 avril dernier, des innovations techniques et pédagogiques dans le domaine du handicap. La 4ème édition du colloque Handiversité avait pour objectif d'approfondir la question du handicap en abordant le volet de l'innovation par l'accessibilité. Organisé en virtuel, l'évènement a réuni jusqu'à prés de cent cinquante participants issus d'horizons très divers: entreprises, enseignants, chercheurs, étudiants, associations, collectivités, et même des particuliers.

Au-delà des moments de rencontres et de partages d'expériences, le colloque Handiversité a permis de faire connaître et de valoriser des projets de recherche et d'innovation en lien avec le handicap. Grâce à une visite virtuelle ludique et interactive organisée dans un espace dédié sur la plateforme Gather town, les participants ont pu échanger avec vingt porteurs de projets innovants. Ils ont ainsi eu l'opportunité de découvrir des sujets de thèses sur des thèmes liés au handicap et d'assister à des présentations de technologies de pointe et de projets pédagogiques développés à l'Université ou sur le territoire de Paris-Saclay autour de trois axes principaux : pour un campus numérique accessible, pour une mobilité adaptée sur le plateau et pour l'innovation au service de l'autonomie. Plusieurs tables rondes et conférences ont également permis de traiter des thématiques spécifiques, comme "Sport et Handicap : direction JOP 2021 !", "La musique, comme moyen pour le stimulation cognitive et la reméditation" ou encore "Favoriser l'accès au monde numérique pour les personnes en situation de handicap".

Enfin, les 5 candidats au Prix jeune scientifique Handiversité ont officiellement présenté leurs projets de recherche. Ce prix, doté de 2000 euros, a été attribué à Valentin Bauer, du Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique -LISN (Université Paris-Saclay / CNRS) pour son projet intitulé "Conception d'une application Multisensorielle de Réalité Augmentée Destinée au Bien-être d'Enfants avec Autisme Modéré à Sévère". De son côté, Marion Kaczmarek, du Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique -LISN (Université Paris-Saclay / CNRS) a reçu le prix du jury, doté de 500 euros, pour son projet baptisé "Logiciel de Traduction Assistée par Ordinateur pour les Langues des Signes".

Ce colloque, organisé avec le soutien de la Fondation Paris-Saclay Université, a été intégralement interprété en Langue des Signes Françaises (LSF) et sous-titré en temps réel.