Formations 1er cycle
Licence professionnelle

Aménagement paysager : conception, gestion, entretien

  • Regime d'inscription
    AP, CP
  • Responsable(s) de la formation
    CHRISTINE VASSILIADIS-TAYEH
  • Composante
    UFR Sciences, Univ. Paris-Saclay
Présentation

Objectifs

En termes de connaissances scientifiques, les attendus au terme de la formation sont les suivants :

  • développer une connaissance approfondie de la flore sauvage indigène aussi bien que de la palette horticole classique afin de proposer une gestion/des émangements favorisant la biodiversité dans les espaces verts,
  • utiliser les principales méthodes d’inventaire et de suivi de la biodiversité,
  • intégrer les notions fondamentales d’écologie urbaine et leurs enjeux en vue de développer des trames vertes et bleues.

Ces notions scientifiques sont directement appliquées à la gestion durable de l’environnement en milieu urbain.

Organisation générale

La licence pro ECOPUR est basée en région parisienne, la zone la plus urbanisée de France. Dans cette région, les problématiques liées au développement, à la valorisation et à la gestion des espaces verts font partie des préoccupations importantes, que ce soit dans le secteur privé ou public. Par sa localisation géographique, la formation est au cœur même de ces préoccupations et s’inscrit dans les tendances actuelles de prise en compte de l’environnement et de la biodiversité.

Ouverture internationale et interculturelle

La formation soutient les partenariats à l'international. Des apprentis ont ainsi été à plusieurs reprises accueillis par la ville de Montréal pour une durée de quelques semaines dans le cadre de leur apprentissage. Un voyage d'études collectif de quelques jours à l'étranger est organisé chaque année dans le cadre de la formation. Les apprentis sont ainsi partis à Londres, en Scandinavie ou en Suisse, selon les années.

Public visé

La licence professionnelle ECOPUR est ouverte aux titulaires des formations de niveau Bac+2 suivantes : BTS « Aménagements paysagers », « Gestion et protection de la nature », « Gestion forestière », « Productions horticoles », « Design d’espace option aménagement », « Gestion et maîtrise de l’eau » DUT Génie biologique ; seconde année de Licence de biologie, de géographie, d’histoire de l’art et archéologie, d’urbanisme, ou d’arts plastiques. Elle est accessible (en effectif très restreint, pas plus de 2-3 personnes) aux personnes en reprise d'études ou en conversion professionnelle (CIF) et souhaitant acquérir des compétences dans le domaine visé par cette formation.

L'admission dans cette filière sélective se fait sur dossier et entretien de motivation. Elle est conditionnée à l'obtention d'un contrat d'apprentissage pour les jeunes de moins de 30 ans.

Aménagement d’études

Que vous soyez étudiant engagé dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie universitaire, la vie étudiante ou associative, femme enceinte, étudiant chargé de famille, étudiant engagé dans plusieurs cursus, étudiant handicapé, artiste ou sportif de haut niveau, l’Université Paris-Saclay vous aide à suivre vos études en mettant en place des modalités pédagogiques adaptées en application de l’article 10 du nouveau cadre national des formations. Prenez contact avec votre secrétariat pédagogique, votre directeur d’études ou votre responsable pédagogique. Si votre demande est validée, un contrat pédagogique spécifique vous sera proposé. Des aménagements d'études peuvent également être proposés dans le cadre d'un contrat pédagogique individuel et/ou du dispositif d'accompagnement personnalisé suivi.

Compétences

Compétences de la formation

En termes de compétences dans le domaine de l’aménagement paysager, les attendus sont les suivants :

  • concevoir un pré-APS (avant-projet sommaire) en réponse à une commande publique, depuis l’identification des besoins jusqu’aux propositions intégrant les principes du développement durable sur l’espace vert traité,
  • respecter les normes environnementales ; adapter la palette végétale aux contraintes d’un site lors d’un aménagement (eau, sol, climat, usage) ; établir un plan de gestion intégrant les mesures à prendre pour favoriser la biodiversité,
  • établir un diagnostic phytosanitaire, utiliser les principales méthodes de lutte alternatives et les plantes dépolluantes en site urbain ou péri-urbain.

En termes de compétences transversales, les attendus sont les suivants :

  • s’exprimer oralement ou à l’écrit en anglais sur un sujet lié à la gestion environnementale des espaces verts
  • utiliser les outils informatiques de base en bureautique (traitement de texte, tableur, présentation)
  • utiliser les différents supports de communication orale
  • maîtriser les principes de base des SIG (systèmes d’information géographiques)
  • utiliser et enrichir une base de données.

– Analyser un site en milieu urbain ou périurbain selon ses composantes paysagères, végétales (végétaux horticoles et flore spontanée, inventaires floristiques), écologiques, à différentes échelles. – Proposer un plan de gestion environnemental adapté et/ou concevoir un aménagement durable d’un site urbain ou péri-urbain, impliquant par exemple un recyclage des déchets verts, une économie d’eau, une protection biologique intégrée et favorisant la biodiversité et le fonctionnement écologique du site, notamment grâce au choix pertinent d’une palette végétale adaptée ; appliquer les critères d’éco-certification. – Communiquer avec sa hiérarchie, les décideurs, et le grand public sur la gestion durable des espaces verts, informer sur les potentialités de trames vertes et sur les éco-certifications possibles, élaborer une base de données informatique pour le suivi du patrimoine végétal d’une localité. – Diriger une équipe d’agents de maîtrise ou de jardiniers et les accompagner vers une démarche de gestion environnementale, encadrer les travaux dans le respect de l’environnement et du cahier des charges.

Débouchés et orientation

Débouchés et poursuite d’études

Masters professionnels en apprentissage ; ITIAPE ; CS Collaborateur du concepteur paysagiste

Passerelles

Les étudiants issus de la L3 pro et ayant déjà validé un M1 avant, peuvent intégrer le M2 "approche écologique du Paysage", en alternance. Ils peuvent aussi intégrer la L3 BOE, ou directement le M1 BEE (formations qui ne sont pas en alternance).

Accompagnement personnalisé

L'aide à la réussite est organisée de façon informelle, à la demande des étudiants qui peuvent prendre rendez-vous avec les enseignants de l'équipe pédagogique lorsqu'ils le souhaitent.

Parcours

LP