Aller au contenu principal

LP Ecopaysage Végétal Urbain

  • Régime(s) d'inscription
    Contrat de professionnalisation, Formation en apprentissage
  • Langue(s) d'enseignement
    Français
Présentation
Objectifs

La licence professionnelle ECOPUR vise à former des professionnels de l'aménagement paysager spécialisés dans la gestion environnementale en milieu urbain, pouvant occuper des emplois tels que :

  • Gestionnaire d’aménagements paysagers durables en milieu urbain et périurbain
  • Cadre-conseiller en aménagements paysagers durables
  • Chargé de mission environnement dans une collectivité locale (service espace vert)
  • Assistant-ingénieur ou assistant technique en aménagement paysager durable
  • Agent de développement
  • Technicien d’exploitation, technicien d’études et de conseils
  • Enseignant / formateur en gestion environnementale, en éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD)
  • Responsable d’animation et de sensibilisation à l’écologie urbaine et au développement durable
  • Coordinateur de projet agenda 21
Stages et projets encadrés

La formation se déroule en apprentissage, les périodes en entreprise sont donc effectuées dans le cadre d'un contrat d'apprentissage et non d'un stage. La période en entreprise (UE "Entreprise") totalise 32 semaines et compte pour 16 ECTS. Elle est évaluée par le maitre d’apprentissage selon une grille d’évaluation, et par le rendu d’un mémoire final assorti d'une soutenance orale. Pendant les périodes en formation, 160h sont dédiées au projet tuteuré, comptant pour 10 ECTS. Ce projet, mené en équipe de 3-4 étudiants sur un sujet lié à un site défini par les responsables de l'UE de projet tuteuré, est évalué principalement par un mémoire final assorti d'une soutenance orale. Enfin, dans le cadre de l’UE composition paysagère (70h, comptant pour 6 ECTS) chaque étudiant réalise un avant-projet autour d’un même site, avec panneaux de présentation, évalué par une soutenance orale.

Informations complémentaires

La licence professionnelle ECOPUR fonctionne en alternance, selon un calendrier défini chaque année. Les périodes en formation (au total 20 semaines dans l'année) alternent avec les périodes en entreprise (au total 32 semaines dans l'année). Les périodes en formation et en entreprise varient entre 4 et 5 semaines selon la période de l'année, avec une longue période en entreprise en fin de formation pendant l'été. Cette formation est en partenariat avec l' école du Breuil et le Museum national d'Histoire naturelle. Une partie des enseignements se déroulent sur les sites de ces établissements. Elle fonctionne en partenariat avec le CFA Union pour l'apprentissage.

Télécharger la fiche RNCP de la formation

Compétences
  • A l'issue de la formation, le diplômé sera capable de : – Analyser un site en milieu urbain ou périurbain selon ses composantes paysagères, végétales (végétaux horticoles et flore spontanée, inventaires floristiques), écologiques, à différentes échelles. – Proposer un plan de gestion environnemental adapté et/ou concevoir un aménagement durable d’un site urbain ou péri-urbain, impliquant par exemple un recyclage des déchets verts, une économie d’eau, une protection biologique intégrée et favorisant la biodiversité et le fonctionnement écologique du site, notamment grâce au choix pertinent d’une palette végétale adaptée ; appliquer les critères d’éco-certification. – Communiquer avec sa hiérarchie, les décideurs, et le grand public sur la gestion durable des espaces verts, informer sur les potentialités de trames vertes et sur les éco-certifications possibles, élaborer une base de données informatique pour le suivi du patrimoine végétal d’une localité. – Diriger une équipe d’agents de maîtrise ou de jardiniers et les accompagner vers une démarche de gestion environnementale, encadrer les travaux dans le respect de l’environnement et du cahier des charges.

Lieu(x) d'enseignement

Les enseignements de cette formation sont localisés sur trois sites : - Faculté des sciences d'Orsay (Université Paris Sud) - Jardin des Plantes, Paris ( Muséum National d'Histoire Naturelle) - Ecole du Breuil, Paris

Programme
Matières ECTS Cours TD TP
Entreprise 1 8
Projet tuteuré 10 70
Entreprise 2 8
Matières ECTS Cours TD TP
Ecologie urbaine 5 40 23 7
Biodiversité 9 47.5 21 31.5
Matières ECTS Cours TD TP
Mise à niveau 35
Outils pour l'aménagement paysager 7 30 50
Gestion environnementale 7 30 50
Composition paysagère 6 30 40
Admission
Modalités de candidature / d’inscription

La licence professionnelle ECOPUR est ouverte aux titulaires des formations de niveau Bac+2 suivantes : BTS « Aménagements paysagers », « Gestion et protection de la nature », « Gestion forestière », « Productions horticoles », « Design d’espace option aménagement », « Gestion et maîtrise de l’eau » DUT Génie biologique ; seconde année de Licence de biologie, de géographie, d’histoire de l’art et archéologie, d’urbanisme, ou d’arts plastiques, avec connaissances en aménagement paysager et/ou botanique. Elle est accessible en effectif très restreint pour les plus de 30ans en contrat de professionnalisation. Cela concerne les personnes en reprise d'études ou en conversion professionnelle en compte personnel de formation (CPF), en projet de transition professionnelle (PTP), ayant déjà commencé à acquérir des notions en aménagement paysager et/ou botanique.

L'admission dans cette filière sélective se fait sur dossier et entretien de motivation. Elle est conditionnée à l'obtention d'un contrat d'apprentissage pour les jeunes de moins de 30 ans (contrat de professionnalisation pour les plus de 30 ans).

Télécharger le dossier de candidature 2022 au format pdf

Télécharger le dossier de candidature 2022 au format docx

Réponses aux questions les plus fréquentes concernant les candidatures :

Comment candidater puis s’inscrire ? On télécharge tout d’abord le dossier de candidature en ligne à partir de fin janvier sur le site internet de l’université Paris Saclay ou de l’école Du Breuil. Les instructions détaillées sont indiquées dans le dossier. Le dossier complet est à renvoyer sous format papier et par mail vers la mi-mars (date précise indiquée sur le dossier de recrutement) pour la première vague de recrutement (impérativement si plus de 30 ans), ou pour la mi-mai (date précise indiquée sur le dossier de recrutement) pour la seconde vague de recrutement à l’Université Paris-Saclay uniquement avec les pièces demandées. Après sélection sur dossier et/ou sur entretien en avril ou en juin suivant la vague de recrutement, une réponse provisoire (admissibilité, sur liste d’attente ou refus) est donnée par mail environ deux semaines après l'entretien le cas échéant. En cas d’absence de nouvelles, prendre contact avec le secrétariat pédagogique de la licence pro à l’université. La réponse définitive est conditionnée à l’obtention d’une promesse de contrat d’apprentissage dont les missions confiées sont bien conformes avec les objectifs de la licence et sont validées au préalable par les responsables de la formation. L’inscription définitive se fait fin août-début septembre à l’université Paris-Saclay suivant des modalités précisées aux candidats concernés. Les candidats retenus devront aussi envoyer par mail un dossier d’enregistrement administratif à l’école Du Breuil durant l’été. Pourquoi 2 vagues de recrutement ? Nous répartissons l’analyse des candidatures à 2 moments de l’année pour ne pas alourdir cette phase en un seul moment et donner une chance aux candidatures tardives.

J’ai plus de 30 ans, puis-je déposer ma candidature ? Un nombre très limité de places (2-3 maximum) est accessible à des personnes âgées de plus de 30 ans ne pouvant donc prétendre à un contrat d’apprentissage. Dans ce cas, il faut candidater pour la première vague. Il n’y a pas de limite d’âge en cas de statut de travailleur handicapé (RQTH). IL existe des aides accordées pour l’apprenti et pour l’entreprise qui l’emploie. La formation est accessible soit en contrat de professionnalisation aux demandeurs d’emploi, soit dans le cadre d’un projet de transition professionnelle (ancien CIF) en mobilisant son compte personnel de formation sous réserve de l’acceptation par l’employeur. Cela nécessite patience et persévérance. S’il reste de la place (rare), nous pouvons prendre aussi des personnes de plus de 30 ans en formation continue.

Combien serai-je payé ? La rémunération d’un alternant est fixée en pourcentage du SMIC ou du salaire minimum conventionnel (SMC), elle augmente en fonction de l’âge de l’apprenti (51% du SMIC pour les 18-20 ans ; 61 % du SMIC pour les 21-25 ans ; 100% du SMIC au-delà de 26 ans).

Combien coûte la formation ? Le coût de la formation est pris en charge par l’entreprise, et si le contrat d’apprentissage est signé avant l’inscription, l’étudiant ne paie pas de frais d’inscription (mais avant votre inscription, il faut payer la Contribution de Vie Étudiante et de Campus (CVEC) de 92euros). De ce fait, la formation est donc quasiment gratuite pour les apprentis. Toutefois, si le contrat n’est pas signé le jour de l’inscription à l’université, l’étudiant devra avancer les frais d’inscription. La formation est rémunérée puisqu’elle se déroule en alternance dans une entreprise ou une collectivité. L’entreprise paie des frais de formation.

Comment est assuré le financement de la formation ? Dans une entreprise privée, conformément à la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” du 5 septembre 2018, le financement des formations en apprentissage sera assuré par l’OPCO de rattachement de l’entreprise, sous réserve que l’employeur soit bien adhérent de l’OPCO. Le CFA Union va donc facturer, sur la base du coût de la formation, l’OPCO correspondant à chaque employeur d’apprentis qui s’acquittera des frais de formation directement auprès du CFA Union. Dans le public, l’employeur doit prendre à sa charge le coût de la formation en apprentissage, et le CFA Union établit, lors de la conclusion du contrat d’apprentissage, une convention financière qui fixe la participation financière demandée à l’établissement, sur la base du coût de la formation publié. Une facture, fixant les modalités de règlement, sera ensuite adressée à l’établissement public par le CFA Union.

Comment se déroule l’alternance ? début et fin ? Le premier jour de la formation est début septembre : les étudiants assistent à la soutenance des apprentis de la promotion précédente. Mi-septembre, une journée de rentrée est suivie par une période d’un mois de cours. Ensuite, une alternance d'un mois en entreprise / un mois en cours, sera suivie par une période plus longue en entreprise au second semestre. En tout dans l’année, cinq périodes de cours sur la région parisienne sont à prévoir, rendant envisageable un choix d’entreprise en province (trajets et logements aux frais de l’étudiant apprenti). Le contrat commence idéalement dès le premier jour de la formation début septembre. Il peut commencer avant, auquel cas l’apprenti commence par une période en entreprise à la signature du contrat. La formation s’achève un an après, par la soutenance orale d’un mémoire début septembre de l’année suivante. Le contrat finit au plus tôt à la fin de ces soutenances de septembre.

Où se passent les cours par rapport aux 3 sites : Orsay, Ecole Du Breuil, MNHN ? Les cours sur un même lieu sont regroupés par journée. Vous êtes prévenus bien à l’avance pour s’organiser. la moitié des cours a lieu à l’école Du Breuil (RER A Joinville ou métro Château de Vincennes + bus), d’autres journées se passent à l’université Paris-Saclay, faculté des sciences d’Orsay (RER B Orsay-Ville) ou encore au Muséum national d’Histoire naturelle (métro Jussieu ou Gare d’Austerlitz).

Dans quel secteur géographique faut-il mieux se loger compte-tenu des 3 sites de formation et de l’entreprise ? Vous passerez 32 semaines en entreprise, et seulement 20 en formation, il faut mieux donc privilégier le secteur géographique de l’entreprise (voir aussi question précédente).

Tous les cours sont-ils obligatoires ? Oui, le statut d’apprenti impose de suivre le code du travail, même pour les cours. Aucun retard ou absence non justifiés ne sont tolérés. Ils seront sanctionnés dans le système de notation, et peuvent aussi amener à une retenue de salaire.

Quel est le pourcentage de réussite à la formation ? Il est supérieur à 91 % en moyenne.

Dans quel type d’entreprise dois-je chercher un apprentissage ? De préférence dans une entreprise qui correspond aux objectifs de la licence : engagée dans le développement durable, soucieuse d’une gestion respectueuse de l’environnement et de la biodiversité, ou dans une collectivité (service espaces verts d’une mairie, CAUE, Collectivité de communes, Conseil Général départemental, certaines associations…).

Est-ce qu’on va m’aider à chercher une entreprise ? Dans un premier temps, c’est au candidat de chercher entièrement par lui-même. Cela fait partie des critères de motivation. Nous pouvons accompagner le candidat dans sa recherche d’entreprises dans la mesure des possibilités et des offres dont nous disposons dans un second temps.

Puis-je faire mon apprentissage dans une structure associative ? Cela dépend des associations, c'est plutôt rare.

Si je n’ai toujours pas trouvé d’entreprise début septembre ou même pendant l’été, ma place est-elle gardée si je suis placé en liste principale ? Oui. Mais si un candidat placé en liste d’attente avec un dossier correct arrive avec un contrat d’apprentissage conforme aux objectifs de la licence, il devient prioritaire, et s’il ne reste plus qu’une place dans la formation, vous perdez votre place.